Une belle histoire ?

Publié le par Christophe MORISSET

0001Xq

 

La sortie de L'Ivresse de Surface aux éditions EDDStrapontins est imminente, l'heure pour moi de retracer cette histoire...

 

Depuis plusieurs années, des idées de nouvelles sommeillaient dans l'attente de naître sur le papier. Les premières datent de 2003 et d'autres ont suivi, réunies tout d'abord sous forme de polycopié offert aux proches. Quelques bonnes critiques m'incitèrent à envoyer le recueil intitulé L'Ivresse de surface à différentes maisons d'édition.

Réponses toutes faites et négatives à l'exception des éditions "Le Dilettante" et "Nuit d'avril"  qui m'encouragèrent à persévérer grace à de bonnes critiques.

 

Mais l'aventure n'alla pas plus loin, faute de participants. Le recueil retourna dans son tiroir... jusqu'en 2009 et la découverte du site "Thebookedition.com"

Grâce à lui, je pus imprimer et diffuser mon livre, embrassant du même coup le monde passionnant de l'auto-édition.

Un an plus tard, 250 exemplaires ont trouvé preneur, uniquement via internet et le bouche à oreille.

Une sélection au Salon du livre de Paris 2010, des librairies paloises (Tonnet, Cultura, Le Parvis et feu La crème du crime) qui acceptent l'ouvrage, des salons à Oloron et à Pau, des interview radio, des articles dans la presse locale et la création de ce blog qui a déjà recensé plus de 1800 visiteurs différents.

 

Une société nommée Ipup va me permettre de mettre le livre sous forme d'ebook et d'application pour Iphone avec l'accord d'Ipup.

 

Mais l'auto-édition est exigeante et terriblement chronophage.

 

C'est là qu'interviennent Catherine Costanza et la maison EDDStrapontins. Jeune maison d'édition, elle accepte le manuscrit et décide de le publier. Après quelques modifications et beaucoup de corrections, une nouvelle couverture et un nouveau format, voici la nouvelle version de L'Ivresse de Surface.

Dans quelques jours, le livre sera disponible partout en France, dans toutes les librairies et sur le web.

 

Inutile de préciser qu'il s'agit pour moi d'une merveilleuse récompense et la concrétisation d'un (très) gros travail, dont le résultat, j'espère, vous plaira.

 

Merci à tout ceux qui m'ont fait confiance et m'ont aidé dans la réalisation de ce projet.

 

Un nouvel article saluera la parution officielle de L'Ivresse de Surface.

Commenter cet article